Comments (1)

l’Archéologie de A à Z. fête de la Science en Corse 19 et 20 novembre 2009

Dans le cadre de la fête de la science en Corse, l’apauc organise  un  atelier de découvertes de sites archéologiques. cet atelier permettra aux enfants d’appréhender de manière concrète le métier de l’archéologue sur le terrain:

- visite et animations sur un site archéologique

- présentation de vestiges archéologiques

- visite du Musée d’Albertacce

L’atelier aura une durée de deux heures et se fera uniquement sur réservation.

 pour les réservations : 06-20-60-05-87

 

Commentaires

ateliers pédagogiques: la fouille archéologique factice – journées du Patrimoine 19 et 20 septembre 2009

Dans le cadre des journées du Patrimoine organisées par la Collectivité Territoriale de Corse qui se dérouleront le 19 et 20 septembre2009, l’APAUC  animera des ateliers pédagogiques sur les sites archéologiques de Cauria et d’Aleria.

Ces ateliers seront consacrés à   la présentation de la Préhistoire et de l’Antiquité  corse et à l’initiation des plus jeunes à la fouille archéologique.

 

reportage sur france 3 corse : charles philippe , petit archéologue en herbe

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_CORSE

Commentaires

PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE SUR LA COMMUNE DE MOLTIFAO(Haute-Corse)

village de Moltifao Au cours des prospections menées durant l’année 2005 sur la commune de Moltifao, quatre grandes zones se situant au Nord, au Sud, à l’Est et à l’Ouest de la commune ont été prospectées, ces zones correspondant à quatre voies de passages naturelles. Au Nord, nous avons effectué une prospection sur plusieurs collines allant du lieu-dit Venterude au Couvent de Caccia. Au Sud, la prospection s’est faite sur le chemin  menant à « a Bocca u Pulasca » ainsi que sur la zone se situant à l’entrée des Gorges de l’Asco (l’Ernaghju, le ravin d’E Gradelle). A l’Ouest de la commune, les opérations ont été réalisées sur le chemin menant à l’Altare, le plateau de Sepula  et au lieu dit A Casiccia, au- dessus du village de Moltifao. Enfin les recherches menées dans la zone Est de la commune ont été effectuées dans la plaine de Moltifao (au lieu-dit E Trepidde) ainsi qu’au lieu dit E Pontare à la limite de la commune.  A GrottaCes prospections- inventaire sur l’ensemble de la commune de Moltifao nous ont amenées à découvrir des sites et constructions de différentes époques, notamment des gisements préhistoriques indiquant une présence humaine dès le Néolithique. Nous avons découvert du matériel archéologique sur 8 gisements, leurs situations géographiques en font des endroits propices à l’installation de préhistoriques. Parmi ces 8 sites, 7 ont pu connaître une occupation préhistorique sporadique ou de longue durée. Sur certain sites, comme l’Ernaghju et A Casiccia, des meules et molettes furent mis au jour, démontrant ainsi une activité agricole. Le matériel lithique mis au jour sur ces gisements est composé en majeure partie d’éléments de rhyolite, seuls quelques éléments de quartz et une esquille d’obsidienne furent découverts sur le plateau de Sepula et à proximité de l’abri sous roche d’A Grotta. La céramique est plutôt rare, le site d’A Casiccia a délivré quelques éléments décorés de traits cannelés et d’incisions ainsi qu’une anse en ruban, les pâtes seraient d’origine locale. Les décors céramiques indiquent que ce site fut occupé dès le Néolithique Moyen. Le résultat des prospections atteste d’une occupation humaine dès le Néolithique sur le territoire de Moltifao.
 
Il semblerait que cette région fut un important lieu de passage vers
la Balagne et le Niolu, régions connues pour le nombre important de sites préhistoriques. Mais les données recueillies démontrent aussi une présence sur le long terme indiquant donc que cette région ne fut pas seulement un lieu de passage mais aussi un lieu de vie à toutes les époques. 

Comments (3)

Une journée au Néolithique

  Le 5 juin 2005 notre équipe du département d’archéologie exéprimentale et de moulage de l’Université de Corse a participé U Saltu di San Ghjuvà. Cette journée était dédiée à la danse folklorique corse mais aussi aux différents savoir-faire d’antan, de nombreux ateliers de poterie, tissage ou bien encore de musique  étaient regroupés sur le site de Saint-Jean à Corte.

Les membres de notre association ont présenté une cabane Néolithique ainsi que plusieurs ateliers d’expérimentations. 

 Cabane néolithiqueimg0577.jpgcabane néolithique

 La cabane a été réalisée par Nicolas Mattei, assistant-Ingénieur à l’Université et Jean-Michel Bontempi doctorant en archéologie, selon les données archéologiques recueillies sur le site préhistorique d’a Petra à Ile Rousse. En effet, les fouilles (dirigées par le Professeur Weiss)menées sur ce site ont permis de mettre au jour un sol d’habitat circulaire avec des calages de poteaux ainsi que de nombreux vestiges archéologiques (céramiques décorées, armatures à tranchant transversal, haches polies….) .

 

La poterieréalisation de poteries avec les enfantsla cuisson des poteries

l’ atelier d’expérimentation de poteries préhistoriques a été animé par angélique Nonza-Micaelli, docteur en archéologie. l’atelier a permis de présenter aux visiteurs les différentes chaînes opératoires des poteries néolithiques allant du concassage de l’argile à la cuisson de la poterie. Plusieurs groupes d’enfants ont participé à la fabrication de poteries, ils ont pétri l’argile, puis réalisé des petits récipients qu’ils ont décoré à l’aide de coquillages ou de petits bâtons. Après un temps de séchage, ils ont cuit leur poterie à proximité d’un foyer pendant quelques heures. A la fin de la journée, chacun est reparti  (enchanté…) avec sa poterie préhistorique.

 

les haches polies

L’atelier d’expérimentation des haches polies  a été présenté par antonia Colonna, doctorante en archéologie. Cet atelier présentait au public la fabrication d’une hache en pierre polie, outil agricole du Néolithique servant à l’ouverture des forêts, à la fabrication de poteaux et tant d’autres choses. La démonstration s’est divisée en plusieurs étapes, en premier la taille de la roche puis le polissage afin d’obtenir une lame polie. la seconde étape était la réalisation du manche en bois à l’aide d’outils expérimentaux (racloir et lame en obsidienne, défense de sanglier…). enfin l’ultime étape était l’emmanchement de la lame dans le manche, à l’aide de colle végétale ou par insertion direct de la lame dans le manche. Plusieurs haches étaient présentées, certaines de petites tailles servant plutôt au façonnage ou à la coupe de petits branchages et d’autres plus grandes, pouvant servir de haches d’abattages. Nous n’avons pas expérimenté l’abattage d’arbre, le manque de temps et surtout la chaleur… nous en ont dissuadés!!!

 l'exposition

 Enfin, Nathalie Marini et Regina Luciani ont présenté une exposition sur « l’expérimentation archéologique à l’Université de Corse: Le geste retrouvé » réalisée par le Département d’Archéologie expérimentale et de Moulage. Cette exposition était composée de posters photos accompagnés de textes sur : l’habitat construit et sous abri rocheux (M.C Weiss et J-M Bontempi). Les techniques: la céramique: du tesson archéologique au récipient expérimental (A. Nonza-Micaelli), la pétrographie au service de l’archéologie (H. Paolini-saez), l’outillage lithique taillé (J. Sicurani), la pierre polie (A. Colonna), l’expérimentation métallurgique (la chaîne opératoire du cuivre) (F. Lorenzi, M-L Marquelet, N. Mattei). l’alimentation: le broyage alimentaire (P. Neuville), la cuisson alimentaire (M-L marquelet). Le territoire: la reconstitution de paysages (R. Luciani, M-L Marchetti, N Marini, S Mazet).

 livret sur le geste retrouvé

 

 

Un livret a été réalisé pour les personnes intéréssées par cette exposition, il reprend les textes  de l’exposition illustrées par quelques photographies.

 

 

cette journée nous a permis de présenter les travaux effectués par le Département d’archéologie expérimentale et de moulage au public non averti. l’intérêt croissant   de toutes les personnes et notamment des enfants, nous encourage à continuer ce travail expérimental. La présentation de la vie quotidienne au Néolithique a permis à nombre de personnes de mieux visualiser et comprendre la vie à cette époque, nos ateliers et notre cabane ont concrétiser certaines données archéologiques quelques peu abstraites pour le grand public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments (5)

Présentation de l’APAUC

L’association A.P.A.U.C. a été créée par des étudiants et des enseignants-chercheurs en Archéologie à l’Université de Corse.

La création de cette association avait pour objectif de promouvoir l’Archéologie Universitaire Corse par le biais de colloques, de publications de livres et livrets, d’expositions de photographies et d’interventions sur l’archéologie expérimentale. 

Cette association s’est aussi donnée comme objectif de valoriser le patrimoine archéologique de
la Corse au travers de travaux de terrains (fouilles, prospections) sur l’ensemble de l’île. 

Elle a permis, notamment, de réaliser des expositions sur l’archéologie du Nord de
la Corse et sur l’archéologie expérimentale à l’Université de Corse. Ces expositions ont été présentées aux établissements scolaires d’Ile-Rousse, Moltifao, Ponte-Leccia, Morosaglia ainsi que dans plusieurs communes du Nord de
la Corse (Calacuccia, Corte, Calvi, Galeria, Saliceto, Montemaggiore…) par les étudiants de l’Université. 

L’association a aidé à la publication de livrets sur « Le geste retrouvé, l’expérimentation archéologique à l’Université de Corse » et « 
la Statue-Menhir de la montagne corse : San Ghjuvan Battista III ». 

La mise en valeur du patrimoine archéologique s’est faite par le financement de fouilles et de prospections archéologiques ainsi que de vacations d’étudiants pour certains travaux de terrains (études de matériels céramiques et lithiques, relevés de plan à partir d’une station totale …). 

 

En Juin 2005, à l’occasion «d’U Saltu d’a San Ghjuvà », les étudiants en Archéologie ont présentés des ateliers d’expérimentations de poteries et de haches polies dans une cabane reconstituée du Néolithique Ancien.

Comments (1)

Résidence Clair Soleil |
.....................SAUMUR... |
manon et les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BIBLIOTHEQUE
| Au Tour du Panier
| BIBLIOTHEQUE